Aller au contenu principal
 

Contact

Hanspeter Stöcklin
Sr. Management Consultant
GS1 Consulting

T +41 58 800 70 35
F +41 58 800 73 99
E-Mail

Avec GS1, distribuer adéquatement les biens de l’aide humanitaire

Dans l’aide aux réfugiés, les Nations unies comptent sur les standards GS1 afin de mieux distribuer l’aide humanitaire. Le HCR a conçu une «chaine intégrale d’aide humanitaire» continue qui, avec les standards GS1, améliore les flux de marchandises et facilite leur gestion.

Plus de 60 millions de personnes sont déplacées dans le monde: guerres, persécutions et catastrophes naturelles les ont conduites à quitter leur patrie. Ce nombre est le plus élevé depuis la seconde guerre mondiale, et correspond environ à la population de la France. L’aide du HCR, organisation d’aide aux réfugiés des Nations unies fondée en 1950, parvient à près de deux tiers de ces personnes. Le HCR concentre son action sur l’approvisionnement des personnes en biens élémentaires tels que des tentes, couvertures ou sets de cuisine. L’efficacité de l’aide fournie dépend beaucoup d’une logistique efficace.

La logistique humanitaire s’effectue dans des conditions particulières. Les routes commerciales «ordinaires» sont absentes, et les conditions de transport dépendent de la situation politique ou de l’état de sécurité. Les informations logistiques sont souvent erronées, et doivent être abondamment contrôlées et corrigées. La gestion ERP parvient uniquement jusqu’à l’entrepôt local du HCR, et l’utilisation de l’informatique est quasiment absente du dernier kilomètre. C’est ce qui rend la logistique humanitaire coûteuse: elle absorbe jusqu’à 80 pour cent des coûts relatifs aux interventions d’aide humanitaire. Des processus logistiques améliorés et plus efficaces peuvent permettre des économies importantes, et libérer des moyens pour des objectifs plus judicieux.

En conséquence, à l’aide des standards GS1, le HCR a conçu une «chaine intégrale d’aide humanitaire». Elle permet le suivi en continu des marchandises, du fournisseur des biens de l’aide humanitaire jusqu’au destinataire. Cette nouvelle «chaîne intégrale d’aide humanitaire» du HCR implique l’utilisation de nombreux standards GS1. Un numéro international d’emplacement (Global Location Number ou GLN) est attribué à tous les lieux comme celui du fournisseur, l’entrepôt principal, et les centres et points de distribution. Les «articles essentiels de secours» que sont les tentes, sets de cuisine, couvertures, bidons, bâches et seaux sont identifiés par un code article international (Global Trade Item Number ou GTIN). Un GTIN est également attribué aux différentes unités commerciales et logistiques.

Les destinataires, notamment, font eux aussi l’objet d’une identification: un Global Document Type Identifier (GDTI) est affecté aux ménages, et un Global Service Relation Number (GSRN) est attribué aux personnes. Le code-barres GS1-128 et le GS1 DataMatrix font office de supports de données pour tous ces codes standard. Avec ces mesures, un suivi des biens de l’aide humanitaire est possible jusqu’au destinataire final.

Avec l’utilisation continue des standards GS1, le HCR poursuit des objectifs clairement définis. Dans la chaine d’aide humanitaire, les processus de transport doivent devenir plus transparents. La qualité et le volume des flux d’informations augmenteront. La responsabilité de tous les participants en matière de performance s’accroît également, tout comme l’efficacité de la chaîne d’aide humanitaire dans son ensemble.